Oui bravo, car entreprendre n’est pas qu’une simple déclaration d’intention. Entreprendre c’est d’abord faire un choix. Celui d’entendre les commentaires de votre entourage, mais surtout de prendre la hauteur nécessaire pour à la fois recevoir les témoignages authentiques mettant en avant vos talents réels vous permettant de vous lancer dans ce formidable défi, mais aussi de comprendre les autres témoignages vous incitant à ne surtout pas prendre le moindre risque. Ces témoignages où l’idée même de quitter une situation confortable de salarié pour aller prendre tous les risques du monde et mettre en danger ses acquis matériels n’est qu’une pure folie. N’est-ce pas peut-être le transfert d’un sentiment de peur de la part de ces « conseillers » pessimistes ?

Ne vous racontez pas d’histoire ! Êtes-vous sûr de sourire, d’avoir un visage engageant, une attitude ouverte ?
Vous pouvez toujours vous dire que si vous ne souriez pas c’est que vous êtes concentré, intéressé, à l’écoute…
Les enfants sourient 300 fois par jour, les adultes seulement 15 fois. Et vous ?
Comment souriez-vous ?
Quelle est la qualité de votre poignée de main ?
Regardez-vous la personne en souriant quand vous lui serez la main ?

Nous pensons souvent qu’il n’est pas bon de trop s’estimer. Trop s’estimer peut nous rendre égocentrique ou arrogant envers les autres.
C’est l’inverse qui se produit. Lorsque l’on s’estime, que l’on a une bonne estime de soi, notre égo diminue.

Nous râlons en moyenne entre 20 et 70 fois par jour.
Râler c’est se plaindre, être en colère, protester, ronchonner, rouspéter, se fâcher, rager, bouder, grogner, critiquer, bougonner etc…
Râler est une habitude. Nous râlons tous sans nous en rendre compte, c’est devenu une habitude ancrée dans notre inconscient, un comportement automatique.
En râlant nous nous positionnons en victime.
Quand nous râlons, nous parlons de ce qui ne va pas et finalement nous ne voyons que cela.
Arrêter de râler…