Oui bravo, car entreprendre n’est pas qu’une simple déclaration d’intention. Entreprendre c’est d’abord faire un choix. Celui d’entendre les commentaires de votre entourage, mais surtout de prendre la hauteur nécessaire pour à la fois recevoir les témoignages authentiques mettant en avant vos talents réels vous permettant de vous lancer dans ce formidable défi, mais aussi de comprendre les autres témoignages vous incitant à ne surtout pas prendre le moindre risque. Ces témoignages où l’idée même de quitter une situation confortable de salarié pour aller prendre tous les risques du monde et mettre en danger ses acquis matériels n’est qu’une pure folie. N’est-ce pas peut-être le transfert d’un sentiment de peur de la part de ces « conseillers » pessimistes ?

Au cours de mes coachings avec les collaborateurs, managers et dirigeants d’entreprises, je me suis aperçue d’une donnée commune qui venait toujours alimenter la conversation : le mail !

Découvrez Les conseils d’Elodie pour recruter vos talents !

Pour vous : dirigeants, DRH, Managers. Vous qui recherchez certainement cette année, de nouveaux talents pour rejoindre vos […]

Nous vivons dans un monde chargé de paradoxes.
A l’heure où la prise de conscience des dégâts provoqués par notre mode de consommation sur le dérèglement climatique, je n’ai jamais autant entendu parler de quête du bien-être, de pleine conscience, de mieux s’alimenter, mieux respirer, mieux écouter.

Et si notre comportement était également influencé par nos origines. Vous devez savoir que notre mode de fonctionnement peut être imposé par l’environnement dans lequel nous évoluons. Ces influences seront subies, provenant de l’extérieur ou « choisies » provenant des choix que nous adoptons face aux situations et interactions avec les autres.

« Vivement les vacances » ! Voilà un mois que j’entends ça à chaque fois que je demande à un stagiaire en formation, un coaché ou un ami comment il va.
Dans un environnement ou on parle de plus en plus de bien-être au travail, est-il encore normal que des collaborateurs arrivent à l’épuisement à la veille des vacances ? Donne-t-on le fameux « coup de collier » parce qu’on sait qu’on va bientôt se reposer ? A-t-on trop attendu pour prendre des congés bien mérités ? Prend-on davantage en charge le travail de nos collaborateurs pour les protéger de leur propre fatigue ?

Sur les réseaux sociaux, ils existent de nombreux articles ou de commentaires sur la posture, et le rôle du recruteur. Il est vrai que certaines postures, certaines anecdotes font froid dans le dos.

Que vous soyez avocat, comptable, technicien informatique et bien d’autres métiers encore, quelle place accordez-vous à la dimension humaine ?
Vous ne devez pas être seulement avocat, comptable ou technicien informatique. Réduire son métier à sa simple technicité relèverait du suicide.
Prenons par exemple le métier d’avocat pénaliste. Au-delà de ses compétences

Le besoin ou l’obligation de comprendre et donc d’expliquer voire de justifier va placer celui ou celle qui a une intuition en difficulté, le poussant même parfois à laisser tomber, faute de preuves …

Quand on traite les gens comme des enfants, ils se conduisent comme des enfants.
Combien coûte votre temps passé à contrôler, à vérifier ?
Combien coûte votre temps passé à rédiger des règlements que personne ne lit, ni ne suit ?
Calculez les coûts du manque de confiance et vous verrez votre intérêt.