Les ingrédients d’un recrutement bienveillant

Passer un entretien de recrutement est une source de stress et d’angoisse pour bon nombre de personnes. Il y a la peur de ne pas être à la hauteur, l’échec, le refus et les candidats se sentent souvent jugés et pris quelques fois de haut.

Un entretien de recrutement, c’est avant tout deux personnes qui se rencontrent avec chacune un parcours de vie, des expériences, des réussites, des échecs, des difficultés, des rencontres et des réalisations.
Il n’y a pas de personne « supérieure » ou « inférieure » à l’autre, les deux sont au même niveau.
En quoi le statut de recruteur devrait donner plus de valeur que le statut de candidat ?
Le recruteur ne s’est-il pas retrouvé un jour lui-même candidat ou bien peut-être le sera-t-il prochainement ?
L’humilité et la bienveillance sont des qualités essentielles dans le métier du recrutement. Savoir accueillir, mettre à l’aise, adapter sa posture, mettre en confiance, écouter sans juger et surtout faire un retour sincère et transparent.

Oui, un retour, où quelques fois nous sommes confrontants et aussi rassurants. Une position assumée !
Recruter c’est aussi savoir « DIRE » les choses et « OSER » donner un avis ou une opinion ayant pour finalité de faire grandir la personne et de savoir la positionner au bon endroit, dans le bon environnement pour un plein épanouissement. La condition indispensable est la « FORME ». C’est à ce stade que l’on doit observer une profonde bienveillance. Vous y ajouter une grande honnêteté et un sincère sens des autres et vous obtenez un RECRUTEMENT DURABLE et RESPONSABLE !

Auteur : Elodie Boidin