La dimension humaine, une compétence innée ou acquise ?

Que vous soyez avocat, comptable, technicien informatique et bien d’autres métiers encore, quelle place accordez-vous à la dimension humaine ?
Vous ne devez pas être seulement avocat, comptable ou technicien informatique. Réduire son métier à sa simple technicité relèverait du suicide.
Prenons par exemple le métier d’avocat pénaliste. Au-delà de ses compétences techniques, sa connaissance parfaite du dossier qu’il défend, cet orateur doit développer des compétences relationnelles telle que l’empathie. Il ne fait pas que s’écouter parler, il doit prendre en compte la dimension humaine dans ses relations.
De la même façon, le comptable, expert des chiffres, des tableaux de bords… doit avant tout savoir nouer des relations humaines avec ses clients ou collègues.

Confident, conseiller, défenseur…. Beaucoup de métiers endossent ces rôles.
Alors pourquoi certains semblent naturellement talentueux à créer des relations ? Croyez-vous qu’il s’agisse « simplement » de Chance ? ne me dites pas que vous n’y avez pas pensé !
Et pourquoi d’autres semblent en être incapable ou présentent de réelles difficultés ?
En réalité, ceux qui développent ce talent, car il s’agit bien de « développer ce talent » sont des personnes qui mobilisent leur énergie à le faire grandir.
Lucie, psychothérapeute, a décidé un jour de faire grandir son talent, laissons-nous porter par son témoignage :
« Depuis mon plus jeune âge, j’ai très vite compris que j’étais douée dans les relations humaines. Mes amis venaient souvent se confier et je savais les rassurer, les encourager. A l’âge adulte, je me suis formée à la psychothérapie. Depuis, je participe régulièrement à des formations pour compléter ma boite à outils et suis supervisée dans mon activité. Je sais que pour développer ce talent, je dois continuer à enrichir ma pratique »
Au plus profond d’elle-même, Lucie a compris que son talent ne demandait qu’à s’exprimer et qu’il fallait l’entretenir pour qu’il s’exerce pleinement.
Soyez en certain, nous avons tous et toutes des talents, mais nous avons parfois bien du mal à les reconnaître et encore plus à les mettre en valeur. Vous pouvez, pour cela, mettre en œuvre quelques exercices simple :
« Si vous deviez compter sur moi pour quelque chose d’important, qu’est-ce que ce serait ? » Posez cette question à plusieurs personnes de votre entourage personnel ou professionnel. Votre entourage est un bon miroir. Ainsi, prendre conscience de soi permet de prendre conscience de ses talents.
Mettez en avant vos forces, afin de vous concentrer sur vos atouts
Osez vous ouvrir à des expériences variées afin d’identifier des talents cachés et cultivez-les
Prenez conscience de vos idées reçues, de vos croyances limitantes qui bloquent peut-être l’émergence de vos talents et apprenez à vous en détacher.

Alors, êtes-vous prêt à libérer vos talents ?

Auteur : Emmanuelle Rondeau