La Charge mentale : Au secours, je suis une FEMME !

Ça tourne en boucle dans ma tête, je m’endors en ne pensant qu’à ça, c’est la première chose à laquelle je pense en me réveillant, je n’arrive plus à me concentrer, ça m’obsède, je ne parviens pas à décrocher…. Combien d’entre vous ont déjà prononcé ces mots sans jamais avoir réussi à agir, et attendant que le temps, souvent long, se charge d’amenuir le cercle infernal de notre charge mentale !

  • Acheter du sel
  • Rendre visite à tata germaine
  • Terminer le dossier client
  • Faire la lessive
  • Payer la facture
  • Organiser ma réunion de service
  • Prendre rendez-vous chez le vétérinaire
  • Aller chercher le petit dernier chez nounou avant 18h30
  • Préparer les entretiens annuels de mes collaborateurs

…sont autant de situations qui s’accumulent dans les tiroirs de notre cerveau et nous empêche d’être serein et performant dans notre travail.

Cette charge invisible est-elle avant tout l’affaire des femmes ?
Dans une génération ou la répartition des responsabilités personnelles est de bonne augure et rentrée dans les mœurs, les femmes sembleraient continuer à porter la charge mentale contre une part d’hommes très restreinte. Culturellement, les femmes sont conditionnées à « prendre en charge » leur foyer, qu’elles exercent une activité professionnelle ou non. Si les hommes modernes restent très ouverts à la répartition des tâches, ils se positionnement de manière naturelle dans l’attente qu’on leur dise quoi faire pour aider, sans évidemment en faire une généralité !
Mais les femmes expriment-elles clairement leurs besoins ? ou ne savent-elles seulement que s’agacer en entendant « Tu aurais dû me le dire, je t’aurais aidé ! » ou « si tu me l’avais dit, je l’aurais fait ».

Mais concrètement c’est quoi la Charge mentale ?
La charge mentale, c’est penser à TOUT, TOUT LE TEMPS ! Cette charge est génératrice de stress constant : être épuisé de penser !
Le Burn-out n’est pas uniquement conditionné à la charge de travail, il est aussi conditionné par la manière dont vous gérez votre charge mentale ! D’ailleurs, les personnes ayant une aptitude plus naturelle et donc plus facile à déléguer, prioriser et lâcher prise, sont moins sujettes à la charge mentale ! oui, vous pouvez crier à l’injustice ! nous ne sommes pas tous égaux face à ce syndrome car il dépend du regard que vous portez, de la perception que vous avez de votre obligation à tout penser et tout gérer ! Finalement, qui vous le demande ? qui vous l’exige ?
Les charges mentales personnelles et professionnelles ont une influence l’une sur l’autre. De nombreuses études prouvent que des collaborateurs sereins, calmes et heureux tout simplement, sont bien plus performants (comprenez : de meilleurs résultats dans de meilleurs délais).

Comment puis-je être performant dans mon travail si une partie de mon esprit est happée par ma To-do list personnelle ?
Il y a des critères de personnalité qu’on a tendance à retrouver chez les candidats victimes du syndrome de la « charge mentale » : Perfectionnisme, Exigence, Rigueur, Sens du détail, …

Et si tu prenais conscience que tu as une part de responsabilité dans cette charge mentale, tu pourrais décider de : VAKOM Solutions pour traiter la charge mentale

  • Dissocier l’urgent de l’important du différable…PRIORISER…S’ECOUTER…. Parce-que oui, ce lit que tu n’as pas fait ce matin en partant ne peut pas te faire un procès !
  • Eviter la télépathie…Dire est le meilleur moyen d’obtenir ! Parce que non ! ton conjoint ne peut pas deviner que ça te soulagerait qu’il vide le lave-vaisselle s’il arrive avant toi !
  • Déléguer…sans critiquer ! Un pantalon vert, des chaussettes rouges et un pull jaune ? et alors ?
  • Dédramatiser : Y a-t-il réellement un enjeu si vous n’avez pas de sel pour le repas de ce soir ? 😊
  • Déculpabiliser : Rappelle -toi que superman est un héros de cinéma !
  • Faire confiance… Oui les autres sont capables de faire même quand tu n’es pas là !
  • Prendre du temps pour toi, rien que pour toi, un temps de plaisir sans contrainte…Parce que si tu prends soin de toi, tu prendras encore mieux soin des autres ! Et non, il n’est écrit nulle part qu’il faut passer l’aspirateur et faire deux lessives pendant sa pause déjeuner !

Alors ? prêt à amorcer le changement ? Car mieux gérer sa charge mentale, c’est être acteur de son bien-être et donc de sa qualité de vie personnelle et professionnelle !

Auteur : Julie Vettori