Intuition : 6ème Sens, magie ou capacité ?

Qui n’a jamais pensé, dit ou entendu : « je le sens bien ce dossier » ? ou : « j’ai un bon feeling sur ce candidat » ? ou encore : « il y a quelque chose qui me gêne chez ce prospect » ? plus généralement : « J’ai un bon ou un mauvais pressentiment » ?

Que ce soit en management, pour prendre une décision, au-cours d’un recrutement, dans un choix stratégique ou plus simplement dans notre Vie, il nous arrive d’avoir cette petite voix qui nous informe, nous alerte ou nous dit où il faudrait aller. Nous sommes confrontés à une impression, parfois une certitude, sans pouvoir l’expliquer de manière rationnelle.

Dans notre société qui se veut pragmatique, l’intuition n’a peut-être pas toute l’attention qu’elle mérite ?
Quand dans la culture orientale on recherche l’épanouissement dans l’intériorité (méditation, yoga …), la culture occidentale la recherche dans le « faire ». Par exemple, notre environnement actuel, de plus en plus centré sur les nouvelles technologies, nous pousse systématiquement vers l’extérieur (réseaux sociaux, sms, mail). L’Etre Humain est plus que jamais en attente du stimulus externe qui va lui provoquer une émotion. Par nature, l’Etre Humain est un être qui a besoin de comprendre.

Le besoin ou l’obligation de comprendre et donc d’expliquer voire de justifier va placer celui ou celle qui a une intuition en difficulté, le poussant même parfois à laisser tomber, faute de preuves. Quelquefois en se disant après coup : « heureusement que je n’ai pas suivi mon idée » mais aussi parfois : « j’aurais dû écouter mon intuition ».

Quelques explications possibles pour l’Intuition ?
Nous sommes sollicités en permanence par notre environnement, nos sens captent tout ce qui nous entoure : les images, les sons, les ressentis, les odeurs, les goûts …

Pour que nous gardions un certain équilibre mental, notre cerveau fait un tri dans toutes ces informations, focalisant notre attention sur ce qui a un intérêt pour nous à un moment donné.

Par contre nous enregistrons tout, et ce depuis notre naissance ! Toutes ces informations perçues sont stockées dans notre base de données personnelle, dans l’incroyable bibliothèque de notre cerveau.

On confond souvent instinct et intuition. Si l’instinct répond à nos besoins fondamentaux pour assurer notre survie, l’intuition serait une capacité inconsciente à nous connecter à cette base de données personnelle, à accéder à tout ce que notre cerveau a pu emmagasiner comme informations, connaissances, compétences, émotions … depuis notre naissance. Elle serait une capacité inconsciente à aller chercher des réponses dans le recueil de nos vécus et d’expériences.

Là où notre cerveau ne traite que 3 ou 4 informations chaque seconde de manière consciente, notre inconscient serait capable d’en gérer des milliers chaque seconde.

Nous sommes donc tous dotés de la capacité à avoir des intuitions et tous en capacité de l’utiliser !

De 1 contre tous à tous pour 1 !
Dans un groupe, si l’un des membres a une intuition il devra souvent se justifier auprès des autres qui feront alors bloc contre lui ! Grand moment de Solitude : il lui faudra beaucoup d’énergie pour faire entendre sa voix … surtout s’il ne sait pas argumenter rationnellement. Dans la prise décision, les faits rassurent, ils nourrissent notre besoin fondamental de sécurité.

Alors parfois il laissera tomber … dommage, c’était peut-être LA solution !?

Et si nous faisions un peu plus confiance à notre intuition et à celle de l’autre ?
Si nous prenions le temps d’explorer les intuitions, même si elles ne sont pas expliquées concrètement ? Et si nous changions de regard sur nos intuitions en leur donnant leur chance, plus de place et moins de censure ?

Aujourd’hui, il faut un vrai Courage pour écouter, accepter et s’autoriser à suivre nos intuitions et celles des autres mais en réalité n’est-ce pas juste du Bon Sens ?

Auteurs : Julie Vettori et Pascal Gallier