Je m’engage à… être plus optimiste

Pour arrêter d’être pessimiste.

Prenons 4 paris pour conforter et amplifier notre optimisme.

1er pari : refusons de RENONCER devant la difficulté.
2ème pari : refusons la FATALITE et L’IMPOSSIBLE en le rendant possible.
3ème pari : refusons D’AVOIR UN VERRE A MOITIE VIDE et préférons un verre plein à ras bord.
4ème pari : refusons le NON CHOIX, de n’avoir pas le choix car nous avons toujours le choix.

Nous pouvons comprendre le pessimisme mais pas le manque d’optimisme. Les pessimistes qui nous entourent peuvent avoir raison et même avoir souvent raison, techniquement parlant, concrètement parlant. C’est parce que nous ne les croyons pas toujours que nous pouvons entreprendre, réussir et faire les choses autrement.
Face à une réussite, le pessimiste à tendance à l’attribuer à la seule chance.

La différence entre un optimiste et un pessimiste

L’optimiste est un imbécile heureux
Le pessimiste est un imbécile triste.

Pour l’optimiste, la bonne décision sera la décision qu’il va prendre car il fera tout ensuite pour la rendre vraiment bonne.

Nous ne naissons pas optimiste, nous le devenons !

Auteur : Jean-Louis FEL

Retrouvez la série des « Je m’engage à … »